De qui s'agit-il ? 

 D'une mesure de protection judiciaire ordonnée par le Juge des Enfants au titre de l'Enfance et l'Adolescence en danger (article 375 et suivants du Code Civil) et limitée dans le temps.

Dans quels buts ?

 Pour aider et conseiller utilement les parents dans leur rôle éducatif,
 Pour favoriser l'évolution affective, sociale, professionnelle des mineurs,
 Pour développer les responsabilités parentales.

Qui intervient ?

 Des travailleurs sociaux (éducateurs ou assistantes sociales) qui rendent régulièrement compte au Juge des Enfants.

Où ?

 Dans le lieu de vie de l'enfant (milieu familial, d'accueil...),
 Tout autre lieu.

Qui peut saisir le Juge ?

 Tous services sociaux,
 La famille
 Le mineur,
 Tout citoyen,
 Le Procureur.

Retour