L'AUTORITÉ PARENTALE En cas de séparation des parents

  L'exercice en commun de l'autorité parentale

Cela signifie que les deux parents continuent à prendre ensemble les décisions importantes concernant l'enfant. La première décision à prendre sera la fixation de la résidence de l'enfant. En cas de désaccord, c'est le juge aux affaires familiales qui tranchera. A l'égard des tiers, chaque parent engage l'autre pour les décisions concernant l'enfant.

En quelque sorte, il vous appartient de prendre ensemble toutes les décisions dont vous ne souhaiteriez pas être exclu. Les actes de la vie quotidienne, comme pendant la vie commune, n'exigent pas l'accord des deux parents. Cependant, il est important que chaque parent informe l'autre de l'évolution générale de l'enfant dans sa scolarité, sa santé, son équilibre affectif. Ce qui veut dire qu'il vous appartient de vous concerter et, au besoin, de faire des concessions réciproques dans l'intérêt de l'enfant.  Chacun des parents doit entendre les propositions de l'autre quant au bien-être de l'enfant et son épanouissement

  L'exercice de l'autorité parentale par un parent

Les droits (et les devoirs) que conserve l'autre parent envers son enfant sont en principe, et sauf difficultés :
un droit de visite et d'hébergement
le droit de correspondance,
le droit de surveiller son éducation
le devoir de contribuer à son entretien à proportion de ses ressources et de celles de l'autre parent,
le droit d'être informé des choix importants relatifs à sa vie.

A ce titre, l'autre parent peut obtenir du chef de l'établissement scolaire tout renseignement sur la scolarité de l'enfant (bulletins scolaires, orientation ...), et du directeur d'un établissement hospitalier tout renseignement concernant la santé de l'enfant. En cas de désaccord, la décision revient à celui qui exerce l'autorité parentale. Toutefois, chacun des deux parents peut, à tout moment, demander au juge de modifier ou de compléter les dispositions relatives à l'exercice de l'autorité parentale. Si le parent qui exerce seul l'autorité parentale vient à décéder, l'exercice de l'autorité parentale sera dévolu en entier à l'autre parent; l'enfant résidera alors avec ce parent.