C'est devenu un terme à la mode. Qu'un conflit éclate au sein d'une entreprise, entre deux nations, entre voisins, entre communautés ... On nomme un médiateur. Lorsqu'un conflit oppose les membres d'une même famille, un médiateur peut également intervenir.
Pour mieux se repérer on peut distinguer :

La médiation sociale qui vise à la pacification des relations sociales - en particulier de quartier.

La médiation en milieu scolaire en vue de promouvoir l'éducation à la citoyenneté.

La médiation pénale inscrite dans le code pénal comme préalable possible à l'action publique en vue de la réparation d'un dommage. Elle s'exerce sous mandat du Procureur de la République y compris en matière familiale.

La médiation familiale qui vise à la restauration des liens familiaux, en particulier dans les cas de séparation et de divorce avec, pour principal objectif, la prise en compte de l'intérêt de l'enfant et de sa protection.

Elle est inscrite dans le Code Civil à l'article 373-2-1