Je veux me séparer de mon conjoint...

La décision de séparation ou de divorce est un acte difficile et lourd de conséquence.
Le couple conjugal n'est pas forcément au même stade d'acceptation de cette décision. Les parents sont en conflit sur les conséquences de leur séparation : il s'en suit parfois des rancunes qui parasitent la communication.
Que vont devenir les enfants ?, qui va quitter le domicile conjugal ?, comment la vie va-t-elle s'organiser... ?

Lire la suite : Je veux me séparer de mon conjoint...

Le conflit nous empêche de communiquer ...

« Je suis grand-parent et je ne vois plus mes petits-enfants »
« Je ne peux plus communiquer avec mon adolescent, comment renouer le dialogue ? »

Est-il possible de rester parents au delà de la séparation ?

L'enjeu d'une communication établie à minima va permettre au travers des solutions acceptées de donner du sens et du contenu à l'exercice conjoint de l'autorité parentale.
La médiation utilise pour cela une méthodologie où l'écoute et l'échange vont favoriser l'expression des émotions et des besoins de chacun.
Le processus de médiation familiale se déroule en 4 étapes :
- Mise en évidence des points d'accord et de désaccord
- Expression des valeurs et besoin de chacun ( financière, matérielle, temporelle)
- Solutions mutuellement acceptables
- Expérimentation des accords avant validation
Tout au long de ces étapes le médiateur veillera à dissocier ce qui est du lien conjugal et du lien parental. Tous les accords pourront être repris dans un écrit qui servira de repère et pourra être homologué par le Juge aux Affaires Familiales si nécessaire.

Quels sont les thèmes qui sont le plus souvent abordés ?

- comment s'exerce l'autorité parentale conjointe ? 
- l'accueil des enfants chez chacun des parents 
- choix de la résidence administrative
- montant de la contribution financière aux frais d'éducation et d'entretien des enfants.
- éventuellement contribution financière à l'égard de l'époux
- liquidation de la communauté (définition des principes acceptés).

Et nos enfants, comment vont-ils vivre tout ça ?

Les enfants réagissent différemment à la séparation de leurs parents en fonction de leur âge.
Tout comme pour vous, cette situation familiale est déstabilisante, trouble leur rythme, peut provoquer des inquiétudes qui se traduisent par des manifestations diverses : modification de leurs comportement, des pleurs plus fréquents, des colères ou des attitudes de repli, des troubles alimentaires, du sommeil ...
Il est important d'avoir une cohésion éducative, d'annoncer clairement la décision de vous séparer, mais aussi de les informer sur une recherche de solutions amiables entre adulte.
Les enfants ressentent et captent toutes les émotions de leurs parents. Il vous faudra essayer de ne pas les prendre à témoin de vos discordes, de ne pas blâmer l'autre parent devant eux, de ne pas leur demander de choisir, ou de prendre, à votre place, des décisions les concernant.
Le médiateur vous aidera à comprendre leurs réactions. Si vous le souhaitez, il pourra vous orienter vers des spécialistes qui, de par leur expérience, aideront les enfants à dépasser leurs inquiétudes.
Plus que tout, les enfants aiment leur deux parents et ne supportent pas les conflits qui perdurent, le fait d'être un enjeu. Toutefois, il est parfois difficile, dans ces situations de tensions émotionnelles, de les laisser à l'écart, en toute sérénité ...